Search

Conduire sur la neige : conseils de conduite sur neige

Conduire sur la neige : conseils de conduite sur neige

Comment conduire sur la neige ? De nombreuses personnes se demandent à l’approche de l’hiver quelle conduite faut-il adopter pour ne pas déraper sur la neige ? Voici quelques conseils utiles pour rouler sereinement durant l’hiver et ne plus avoir peur du verglas.

Conduite sur la neige : Attention au verglas

Voici les règles primordiales à appliquer pour une conduite sereine sur la neige :

  • Vitesse réduite et adaptée : L’un des principaux facteurs d’accident en hiver sur la neige est la vitesse. En effet, même si c’est parfois frustrant, il faut vraiment modérer son allure sur la neige pour ne pas déraper. L’adhérence est quasi nulle sur les plaques de verglas, même les pneus neige n’y peuvent pas grand chose. En cas de présence importante de neige sur la route, il faut rouler en seconde à une vitesse ne dépassant pas les 30 ou 40 km/h. L’utilisation de chaine à neige ou de chaussette à neige limite cette vitesse. Concernant le freinage : sur la neige, il ne faut jamais freiner brusquement car sinon les roues se bloquent et la voiture perd toute son adhérence au sol, c’est alors qu’elle glisse.
  • Feux croisement et feux brouillard avant : Concernant votre signalisation aux autres usagers mais également pour améliorer votre visibilité, il faut utiliser les feux de croisement lorsque la neige tombe. Il est également conseillé d’utiliser les feux de brouillard avant en complément ainsi que les feux de brouillard arrière. (Ceux-ci sont seulement interdits en temps de pluie)
  • Etat des pneumatiques : L’état des pneumatiques est à surveiller avant l’hiver. En cas de fortes chutes de neige, il peut être utile d’utiliser des chaines à neige, chaussette à neige, ou encore des pneu neige parfaitement adaptés à la situation avec leurs sillures très profondes et une gomme plus tendre.
  • Verglas : En cas de verglas, pour repartir, il faut accélérer doucement. Certains conseillent de démarrer en seconde afin d’être sûr d’avoir un régime moteur faible et donc de ne pas patiner au démarrage. Tout est alors une question d’embrayage, il faut le relâcher doucement et laisser la voiture démarrer lentement.



One thought on “Conduire sur la neige : conseils de conduite sur neige

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *