Search

Conduire sur du verglas : conseils pour ne pas déraper

Comment conduire quand il y a du verglas pour ne pas déraper ? Quand il neige, pleut ou que la route est gelée, il faut obligatoirement changer sa manière de conduire pour éviter l’accident. Voici des conseils simples pour conduire en toute sécurité sur le verglas.

Conduire sur le verglas : adapater la conduite de sa voiture

Sur une route gelée, la voiture dérape quand :

  • la conduite est trop rapide
  • les changements de direction sont trop brusques
  • les démarrages en côte sont trop accentués (démarrer en seconde permet de démarrer en douceur et donc d’éviter de déraper)

Il faut donc adapter sa conduite en évitant les dépassements inutiles et réduire son allure. Augmenter la distance de sécurité est une précaution utile car il est difficile de prévoir le comportement de la voiture sur un sol glacé. Suivre les traces de la voiture qui vous précède vous permet d’assurer d’une meilleure adhérence au sol.

Conseils de conduite de la voiture lors d’un glissade

Lorsque la voiture commence à déraper, il faut appliquer les conseils suivants et ne pas céder à la panique :

  • Le contre braquage est souvent inutile et empire la situation à forte vitesse.
  • Il est justement conseillé de faire l’inverse et de tourner le volant dans le même sens que celui pris par la voiture pendant la glissade.
  • Ne pas donner d’à-coups avec le volant, rester souple dans la conduite.
  • Il ne faut pas non plus trop freiner pendant que la voiture dérape

Equiper sa voiture de pneus neige permet de réduire significativement le risque de dérapage sur neige et sur verglas.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *